amour passion

                                                                 

Dans l’obscurité, un homme, un homme
A la seule lueur d’une flamme…
Un bel instant de tendresse,
Où se mêlent silence et caresses…
Lorsque, soudainement, les gestes s’affolent,
Dans ce monde toujours sans paroles…
Les lèvres se rapprochent doucement,
Se touchent et se séparent furtivement…
Enfin, un long baiser brûlant,
Et l’atmosphère se fait volcan…
Les corps brûlants s’enflamment,
De ses bras, l’homme serre l homme,
Et les membres s’entrelacent,
Ne laissant plus aucune place
A la moindre petite bulle d’air…
Il n’y a plus de repères,
Et les âmes s’envolent au paradis,
Tandis que les corps restent dans la nuit…
Puis, le moment magique et sans fin
Où les êtres ne forment plus qu’un…
Les secondes se perdent dans le temps
Les corps s’enlacent profondément,
Jusqu’à la phase finale,
Où le monde devient l’extase totale

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»